© 2016 ISPB - Parcours de soins personnalisés, du dépistage jusqu'à l'après-traitement. - Mentions légales
les étapes du parcours de soins

L'IRM

irm L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) mammaire permet, dans certains cas, de compléter le bilan standard mammographique et échographique.

Ce n’est pas un examen systématique.
Elle sera préconisée d’emblée par le radiologue, ou dans un second temps par le gynécologue, le chirurgien ou l’oncologue de la patiente.

L’IRM permettra de :
- Préciser une zone douteuse à la mammographie ou à l’échographie, pour s’assurer de l’absence d’anomalie sous-jacente, ou, au contraire, confirmer la présence d’une lésion à biopsier.
- Réaliser le bilan d’extension locale dans le cadre d’un cancer du sein
- Evaluer l’efficacité des traitements « néo-adjuvants », mis en route avant la chirurgie, dans le cadre d’un cancer du sein, afin d’optimiser le geste chirurgical
- Surveiller certaines patientes ayant un antécédent personnel de cancer du sein traité par chirurgie conservatrice
- Dépister à titre systématique, annuellement, les patientes à haut risque génétique
- Contrôler l’état de prothèses mammaires



Oncogénétique
Comment préparer
son rendez-vous ?
En savoir plus
Mammographie
Comment se déroule
un examen ?
En savoir plus
Echographie mammaire
Y-a-t-il des effets
secondaires ?
En savoir plus
IRM mammaire
Combien coûte
cet examen ?
En savoir plus

Comment préparer son rendez-vous d'IRM ?

- Vous ne devez pas être porteuse d’un pace-maker, d’une valve mécanique cardiaque ou d’éclats métalliques dans les yeux.
- Le périmètre abdominal et le poids de la patiente peuvent également rentre difficile ou impossible la réalisation de l’examen (le tunnel de l’IRM mesurant 60 ou 70 cm de diamètre).
- Enfin, la claustrophobie sévère peut contre-indiquer la réalisation de l’examen.

· Apporter votre mammographie et échographie mammaire · Apporter les IRM précédentes
· Apporter votre carte vitale et mutuelle
· Il est inutile d’être à jeun

Déroulement de l’examen

L’IRM est un appareil en forme de tunnel, composé d’un gros aimant, qui va permettre d’étudier avec précision les différents organes.
Biopsie mammaire Vous serez d’abord accueillie par le manipulateur qui va vous demander de vous mettre torse nu sous une blouse adaptée, puis vous posera la perfusion, nécessaire à la réalisation de l’examen.
Chirurgie concervatrice du sein Vous serez ensuite installée à plat ventre dans la machine. Pour l’IRM mammaire, il est nécessaire d’utiliser une antenne qui est adaptée à la forme des seins. L’examen dure environ 15 minutes.
Scintigraphie osseuse En cours d’examen, le manipulateur entrera dans la salle pour venir mettre en route l’injection du produit de contraste. Cette injection permet de détecter des zones plus « inflammatoires » ou « actives » dans les seins, qui seront analysées ensuite par le radiologue.
Ganglion sentinelle A la fin de l’examen, le manipulateur vous retirera la perfusion. Vous attendrez ensuite en salle d’attente, que le radiologue interprète votre examen. Ce dernier vous recevra ensuite personnellement pour vous donner les résultats.

Y-a-t-il des effets secondaires ?

L’allergie au produit de contraste est exceptionnelle.
L’examen n’est pas douloureux, mais le bruit de la machine, et le fait d’être allongée à plat ventre dans le tunnel de l’IRM sont désagréables pour certaines patientes.

Coût de l'examen (sans archivage) en septembre 2014

L'examen est remboursé à 100% sous réserve d’avoir une mutuelle.
L’IRM mammaire coute un peu moins de 70 euros.
NOUS CONTACTER

Pour contacter un membre particulier de l'équipe soignante de l'ISPB,
merci de cliquer sur la catégorie de personnel que vous voulez joindre.
Pour un premier rendez-vous, merci de contacter une des infirmières coordinatrices.